• RETOUR •

Pourquoi êtes-vous candidat
à une transplantation ?

Maladie Plaintes Quand ? Vos attentes Légendes Témoignages

Quand la transplantation est-elle indiquée ?

La proposition d'une transplantation est basée tant sur des critères médicaux que sur des critères sociopsychologiques.

  1. Votre cardiopathie ou votre insuffisance respiratoire est terminale et ne répond plus à l'arsenal des thérapeutiques conventionnelles. Votre capacité d'effort est très réduite et ne vous permet plus une qualité de vie satisfaisante. Votre espérance de vie est réduite à moins de 18 mois.
  2. Votre pathologie cardiaque ne doit pas avoir entraîné une hypertension pulmonaire (mesurée par cathétérisme droit irréversible. En effet, le nouveau cœur pourrait ne pas s'adapter immédiatement à une telle résistance du réseau artériel pulmonaire (risque de défaillance cardiaque droite irrécupérable du greffon implanté). On vous proposera alors une transplantation cardio-pulmonaire.
  3. Vos fonctions rénale et hépatique doivent être normales ou supposées normalisables une fois la situation cardio-pulmonaire amendée.
  4. Vous devez être exempt de toute infection active (l'examen de votre denture est à cet égard très important !), d'infarctus pulmonaire récent, d'affection digestive (ulcère gastro-duodénal) ou de maladie vasculaire cérébrale symptomatique, de cancer.
  5. Si vous êtes diabétique, il importe d'optimiser votre traitement pour équilibrer au mieux votre glycémie. Votre diabète ne doit pas avoir entraîné d'atteinte artérielle, oculaire ou rénale. Des examens complémentaires et l'avis des spécialistes (diabétologues et néphrologues) seront requis.
  6. Vous devez impérativement être capable de mettre fin à toute toxicomanie. La consommation régulière d'alcool et/ou le tabagisme ne sont pas compatibles avec la transplantation.
  7. Votre entourage familial et bien sûr vous-même devez être motivés psychologiquement à ce type d'intervention. En effet, seul le patient équilibré (stabilité émotive) et entouré pourra se soumettre aux exigences du traitement au long cours (contrôles médicaux et examens invasifs fréquents, surtout la première année) et acceptera les contraintes journalières (prise quotidienne des médicaments, régime alimentaire approprié) qui amélioreront la survie de son greffon.
  8. L'âge limite d'acceptation à cette chirurgie est en principe fixé à 60 ans pour le(s) poumon(s) et 65 ans pour le cœur.

Si vous répondez aux critères repris ci-devant et que vous souhaitez vivement bénéficier de cette ultime solution chirurgicale, vous serez inscrit sur une liste d'attente de candidats à la transplantation du service de référence auquel vous vous êtes adressé et sur une liste regroupant les demandes de nombreux centres de transplantation, à savoir Eurotransplant.

Cathétérisme droit ou Cathétérisme veineux

Le cathétérisme veineux est réalisé après ponction de la veine jugulaire (base du cou) ou de la veine fémorale (pli de l'aine). La sonde est introduite successivement dans la veine cave supérieure ou inférieure, l'oreillette droite, le ventricule droit et l'artère pulmonaire. Le cathétérisme veineux permet donc de mesurer les pressions au niveau des cavités cardiaques droites et les pressions pulmonaires. Cet examen permet de déterminer s'il y a ou non présence d'une hypertension pulmonaire qui pourrait contre-indiquer la transplantation cardiaque. Il permet également de mesurer le débit cardiaque ou quantité de sang mobilisé par minute par la pompe cardiaque.en, après retrait du bioptome et de son guide, une compression manuelle évite la formation d'un hématome du cou.

Dernière modification :

top