Kinésithérapie et transplantation


Une version développée destinée aux kinésithérapeutes
pour ce chapître du "Vademecum du transplanté cardiaque et pulmonaire" est disponible.

Réadaptation à l'effort

A la sortie de l'hôpital, le greffé manque habituellement de confiance en lui pour poursuivre de manière autonome un programme de réentraînement efficace.

A cet égard, l'entourage (famille, amis et même médecin généraliste) joue trop souvent encore un rôle néfaste en l'exhortant à trop de prudence.

Dans cette optique, la participation à un entraînement supervisé rendra au greffé la confiance nécessaire à l'élargissement de ses activités physiques journalières. Il apprendra à connaître les sensations normales accompagnant l'effort. De plus, le contact avec d'autres opérés en entraînement lui permettra de mieux se situer par rapport à ses douleurs et sensations diverses.

L'INAMI (sécurité sociale belge) autorise, après transplantation, 90 séances de réadaptation en ambulatoire dans un centre agréé et endéans les 10 mois qui suivent la fin de l'hospitalisation. Trop peu utilisent cette opportunité et limitent l'action de la kinésithérapie à la période d'hospitalisation post-greffe !

Un programme de réadaptation se définit selon la fréquence et le rythme des séances, la durée des séances et du programme, les modalités d’effort utilisées et l’intensité de ces efforts.

Une fréquence d'entraînement de 3 séances par semaine (un jour sur deux) d'une durée moyenne de 60 minutes est recommandée. Le programme devrait idéalement couvrir au moins les 6 premiers mois postopératoires, ce que permet la sécurité sociale belge.

Une séance d’entraînement proposera des exercices développant l’endurance (bicyclette, tapis roulant et machine à ramer) et des exercices développant la puissance des grands groupes musculaires (haltères, exercices de musculation).

L’intensité des exercices proposés doit être adaptée à chacun, la meilleure référence étant une épreuve d’effort maximale combinée à une ergospirométrie.


Dernières modifications : 6 mars 2014