Kinésithérapie et transplantation


Une version développée destinée aux kinésithérapeutes
pour ce chapître du "Vademecum du transplanté cardiaque et pulmonaire" est disponible.

Bénéfices de l'entraînement

La pratique d'une activité physique régulière aide à la prévention des problèmes associés à la prise du traitement immunosuppresseur.

Ainsi, l'exercice physique limiterait l'atrophie musculaire due aux corticoïdes. La déminéralisation osseuse serait également freinée par l'activité sportive. Il est, à ce propos, important d'être attentif aux douleurs de hanche ou aux douleurs de dos. Les efforts de puissance (soulèvement d'objets lourds) doivent être déconseillés. Ils peuvent en effet provoquer des affaissements de corps vertébraux chez un greffé particulièrement ostéoporotique. L'hypertension artérielle secondaire à la prise de ciclosporine encourage également à la pratique régulière d'une activité d'endurance.

Une seule étude (Kavanagh, 1988), à notre connaissance, a objectivé les bénéfices cardio-respiratoires d'un entraînement (type endurance) structuré chez les transplantés cardiaques.

L'entraînement était basé sur une alternance de marches et de trottinements progressivement plus longs, amenant en ± 8 mois, le patient à couvrir une distance moyenne par semaine de 20 à 30 kilomètres.

Les bénéfices objectivés sont :

En améliorant ainsi la performance maximale, les activités journalières sont faites avec plus de confort et la qualité de vie du transplanté en est améliorée.

L'entraînement chez des patients très motivés peut amener le transplanté à réaliser des performances qui ne sont pas à la portée d'un sujet sain sédentaire comme la participation à un semi-marathon (20 km en 2h26 par un membre de l'A.N.G.C.P. 9 mois après sa transplantation, en 1983) voire à un triathlon (1,5 km de nage, 40 km de course cycliste et 10 km de course à pied en 4h12 par un transplanté cardiaque américain). Ces exemples ne constituent bien entendu pas un but à atteindre, mais démontrent simplement que certains greffés cardiaques motivés et dotés d'un greffon cardiaque d'excellente qualité peuvent se soumettre à un entraînement physique intense.


Dernières modifications : 6 mars 2014