Complications après transplantation


Échographie et doppler cardiaques

L'échographie ou ultrasonographie est un examen non invasif et indolore. Cet examen construit des images cardiaques à partir de l'enregistrement des échos d'ondes ultrasonores (inaudibles) générées par la sonde et renvoyées par les différentes couches de tissu rencontrées.

Pratiquement, le cardiologue examinateur manipule une sonde sur la peau au voisinage du cœur. Cet examen permet d'étudier la dimension des cavités cardiaques, le fonctionnement des valves et la contraction des parois ventriculaires.

Dans le cadre de la transplantation cardiaque, il permet d'anticiper le rejet du greffon essentiellement par l'étude de l'épaisseur, de la contraction et de la relaxation des parois cardiaques. Des études sont en cours pour déterminer la fiabilité de cet examen dans la détermination de l’existence d'un rejet débutant.

L'examen doppler ou vélocimétrie est habituellement combiné à l'échographie cardiaque. Il analyse la vitesse de la circulation du sang et permet donc d'étudier le passage du sang à travers les cavités cardiaques et d'étudier le bon fonctionnement des valves cardiaques.

L'examen est parfois associé à la perfusion d'un agent inotrope (dobutamine). Des anomalies de contraction cardiaque peuvent alors être observées. Celles-ci suggèrent une atteinte des artères coronaires et peuvent justifier la réalisation d'une coronarographie.


Dernières modifications : 6 mars 2014