Transplantation
et suivi en unité de soins intensifs


Dénervation du coeur implanté

Le noed sinusal du coeur implanté est préservé lors du prélèvement par la ligature et section haute de la veine cave supérieure et l'attention portée par le chirurgien, lors de la recoupe des oreillettes et de la confection des anastomoses, à ne pas léser son alimentation coronaire en sang oxygéné. Ce noeud sinusal reste donc fonctionnel et déterminera le rythme cardiaque du coeur implanté, mais il est déconnecté des innervations ortho- et parasympathiques et donc de toute régulation centrale.

Aucun signe fonctionnel de réinnervation, c'est-à-dire de recolonisation du coeur implanté par des fibres nerveuses efficaces en provenance du receveur n'a pu être mis en évidence jusque 10 ans après la greffe cardiaque.


Dernières modifications : 26 février 2014