Complications après transplantation


Hypertension artérielle (HTA)

Le développement d'une hypertension artérielle systémique est pratiquement le lot de tous les transplantés cardiaques traités à la ciclosporine : 66 % seraient hypertendus à 2 semaines (pression artérielle supérieure à 140/90 mm Hg), 92 % à 6 mois. Cette hypertension artérielle, dont on comprend mal les mécanismes responsables tout en accusant en premier chef la ciclosporine pour son action toxique au niveau du rein mais probablement aussi au niveau du système nerveux autonome et des parois artérielles, est par conséquent difficilement traitée.

Les corticoïdes, par leur effet sur la rétention de sel et d'eau, contribuent au développement de cette hypertension.

Le traitement de cette hypertension artérielle impose souvent une thérapie agressive utilisant l'association de plusieurs drogues comme les diurétiques, les inhibiteurs calciques, les inhibiteurs de l'enzyme de conversion, des drogues spécifiquement vasodilatatrices ou encore les bêtabloquants.


Dernières modifications : 5 mars 2014