Le ballon de contrepulsion intra-aortique


Facile d’utilisation et peu onéreux, c’est le système d’assistance le plus utilisé depuis la fin des années 60 ! Un ballon allongé de 20 cm de long sur 2 cm de diamètre est placé dans l’aorte thoracoabdominale après ponction fémorale rétrograde.

console ballon de contrepulsion ballon dégonflé ballon gonflé
console

Le ballon est gonflé pendant la diastole et dégonflé pendant la systole (synchronisation sur l’ECG).

En se gonflant durant la diastole, lorsque le ventricule gauche se remplit et que la valve aortique est fermée, le ballon améliore la perfusion des artères coronaires en amont et complète le travail d’éjection ventriculaire gauche en aval.

En se dégonflant durant la systole, au moment ou la valve aortique s'ouvre, il permet l'éjection du sang contenu dans le ventricule gauche.

L’indication princeps du ballon de contrepulsion intra-aortique est le choc cardiogénique d’origine ischémique (infarctus étendu). Il peut également y avoir des indications préventives dans un contexte de chirurgie ou d’angioplastie à risque. Il est contre-indiqué en cas d’insuffisance aortique et de dissection aortique.


Dernières modifications : 1 mars 2014