Conditions climatiques et entraînement


Il importe de tenir compte des conditions climatiques ambiantes dans lesquelles l'activité physique (marche) est pratiquée

Ambiance froide

Une ambiance froide augmente le travail du coeur dans la mesure où la vasoconstriction périphérique, destinée à réduire les pertes caloriques, élève la résistance vasculaire périphérique totale et donc la pression artérielle.

Cependant, une ambiance modérément froide (jusqu'à - 15 °C), pour autant que l'on soit correctement couvert et que l'on prévienne la vasoconstriction périphérique, ne présente pas de danger pour un sujet en activité dans la mesure où l'exercice contribue à produire de la chaleur. Certaines pertes caloriques ne pourront toutefois pas être évitées au niveau du système respiratoire (perte par évaporation pour humidifier l'air froid et sec inhalé!). L'arbre respiratoire, étant donné ses propriétés d'échangeur thermique, ne risque cependant aucun dommage par congélation si ce n'est dans des conditions froides extrêmes.

L'habillement correct sera suffisamment épais, constitué de plusieurs couches et non serrant de sorte qu'une certaine ventilation soit possible et garantisse des vêtements secs. Toutes les parties du corps et notamment la figure, les oreilles, le cou, les mains et les pieds seront bien couverts et gardés chauds.


Dernières modifications : 10 mars 2014