Assistance de longue durée


Introduction

La conception de ventricules implantables se heurte au besoin d'un matériel léger, biocompatible, de forme suffisamment réduite et de surface dépourvue d'aspérités pour pouvoir être logé dans la cage thoracique ou l'abdomen et être connecté au coeur défaillant (assistance circulatoire) ou mieux être implanté en lieu et place du coeur naturel (coeur artificiel).

Il faut ensuite pouvoir contrôler la coagulation sanguine sous peine de faire des emboles de caillots sanguins (embolie pulmonaire, embolie cérébrale, etc.) dévastateurs pour la survie du patient et ne pas provoquer d'hémolyse importante responsable d'anémie !

Enfin, le dernier défi réside dans la technologie et la source d'énergie qui perfusera le sang dans l'organisme assurant ainsi le rôle de pompe cardiaque.

Les ingénieurs et les médecins exploreront plusieurs pistes que nous n'aurons pas la prétention de toutes décrire !

La solution "pneumatique" sera retenue dans plusieurs types d'assistance circulatoire et peut sommairement se décrire comme suit :

La solution pneumatique présente plusieurs inconvénients pour le malade :

La solution pneumatique se retrouve dans le coeur artificiel.

pour ne citer que ceux-là !


Dernières modifications : 12 mars 2014